Prévert 2017 : 40 ans déjà depuis la disparition d’un cancre insoumis

La polémique sur Prévert n’a jamais cessé : adulé par les foules , dénigré par certains lui reprochant le simplisme de son écriture…

Pour moi, pas de doute , pas de prise de tête, Prévert est un révolutionnaire … de l’écriture, de l’agit-prop (agitation propagande), de la pensée … insoumise … avant l’heure !!

Écoutez « Le cancre » qui ouvre la première émission !

C’est à cette facette que j’ai voulu rendre une forme d’hommage en cette année du 40ème anniversaire de sa disparition.

Deux émissions articulées sur certains de ces textes, les moins mis en lumière, autour notamment de l’album de Frédéric Nevchehirlian « Le soleil brille pour tout le monde »  …

… du temps où Prévert Jacques  avec son frère Prévert Pierre s’essayait au cinéma et allumait le feu de la contestation au sein du Groupe Octobre , troupe de théâtre iconoclaste membre de la FTOF Fédération du Théâtre Ouvrier de France, qui faisait des interventions  dans les usines en grève (comme celle de Citroën), et dans la rue … De l’éducation populaire en quelque sorte !

Première émission :

  • « Le cancre » de Prévert par Frédéric Nevchehirlian ;
  • 7’00 « Pater noster » de Prévert par Jean Louis Trintignant ;
  • 9’14 « la guerre » par La Tordue ;
  • 13’15 « Barbara » de Prévert et dit par Jacques Prévert ;
  • 15’45 « Barbara » de Prévert par Mouloudji ;
  • 19’37 « marche ou crève » de Prévert par Frédéric Nevchehirlian
  • 23’24 « il ne faut pas » de Prévert dit par jacques Prévert ;
  • 25’06 « un peu de Prévert » de Kent album « Panorama » ;
  • 29’21 « la chanson de Prévert » de Gainsbourg par Anne Sylvestre

  • 32’48 « page d’écriture » de Prévert par Les Frères Jacques ;
  • 35’38 « Interrogation écrite » de Gilbert Lafaille par Les Chansons Plus Bifluorée ;
  • 38’44 « En sortant de l’école » de Prévert par Alain Souchon album « à cause d’elles » nov 2011 ;
  • 42’18 « Chasse à l’enfant » de Prévert par Jean Guidoni et Juliette
  • 46’01 « écrit après la visite d’un bagne » de Victor Hugo par Les Chansons Plus Bifluorée ;
  • 50’18 « Travailleurs attention » de Prévert par Frédéric Nevchehirlian ;
  • 53’05 « étranges étrangers » de Prévert par André Minvielle 2016 album « 1 time » ;

  • 57’40 « berceuse paternelle » de Prévert par Jean Martin chanson extraite du film « Le roi et l’oiseau » de Paul Grimault

Deuxième émission :

  • « Les feuilles mortes » de Joseph Kosma et Prévert par Vincent Malone « Le roi de la trompette » ;
  • 5’11 « Les feuilles mortes/ Autumn leaves » de Joseph Kosma et Prévert, montage instrumental  à partir de versions de Dizzy Gillepsie, Michel Legrand et Stephane Grapelli , Micheline Dax (sifflée), Lino Buttice Calogero Respîrando (jazz manouche) ;
  • 8’48 « Les feuilles mortes » Prévert Kosma par Yves Montand à l’Olympia en 1981 ;

  • 13’38 extrait du documentaire « Jacques Prévert paroles d’un Insoumis » de Camille Clavel avec  le récit de la création du Groupe Octobre par André Pozner et Raymond Bussiere qui parle de la grève dans les usines Citroën
  • 16’05  » Citroën » texte écrit pour la Groupe Octobre par  Prévert et dit par lui (extrait) puis repris et mis en musique par Frédéric Nevchehirlian

  • 20’42 « Un monde de grève » de et par Yvon Marc 2008 album « La grève » ;
  • 25’40  extrait du documentaire « Jacques Prévert paroles d’un Insoumis » de Camille Clavel avec Prévert qui parle des poètes et suivi à 26’23 « Et la fête continue » de Prévert par Serge Reggiani ;
  • 27’55 extrait interview de Bertrand Tavernier / documentaire « Jacques Prévert paroles d’un Insoumis » de Camille Clavel
  • 28’47 « Chanson dans le sang » de Prévert par Jean Guidoni album « guidoni chante Prévert » en 2014 ;
  • 32’37 « Le soleil brille pour tout le monde » de Prévert par Frédéric Nevchehirlian extrait du texte qui ouvre le recueil « Paroles » intitulé  « Tentative de description d’un diner de têtes à Paris France  » ;
  • 38’48 « Lettre à Janine » texte inédit de Prévert mis en musique et interprété par Frédéric Nevchehirlian ;
  • 41’28 « Janine » de et par Pierre Perret ;
  • 45’32 « le jardin » de Prévert dit par Simone Signoret ;
  • 45’58 « Attendez moi sous l’orme » texte de Prévert mis en musique et interprété par Frédéric Nevchehirlian ;
  • 50’20 extrait documentaire « Jacques Prévert paroles d’un Insoumis » de Camille Clavel  avec les combats de Prévert par Jean Paul Liégeois éditeur et sa poésie par André Pozny ;
  • 52’06 « Il ne faut pas rire avec ces gens là » de Prévert mis en musique et interprété par Frédéric Nevchehirlian ;
  • 55’18 Prévert par de « quelle connerie la guerre »  suivi de « Familiale » de Prévert dit par Jean Louis Trintignant ;
  • 57’15 « Compagnons des mauvais jours » de Prévert par Serge Reggiani