La Tordue me manque… et à vous ?

et à vous ?

Georges Brassens

brassens echos du mondeDeux émissions en octobre et novembre 2014 , encore une fois consacrées à Georges Brassens ! cette fois ci autour de reprises en langue étrangère avec notamment deux albums « Brassens échos du monde » et « Brassens échos d’aujourd’hui » –voir l’article de Libé sur ces deux CD à l’occasion d’un concert en 2013  ICI

Émission 1 :

  • La mala reputation (la mauvaise réputation) version espagnole de Philippe Pascal par Georges Brassens ;
  • 4’05 Interview (extrait) de Brassens ;
  • 4’40 La mauvaise réputation en créole réunion par Danyel Waro Echos du Monde 2011 ;
  • 7’10 La mauvaise reputation version en langage électronique par Sidabitball Pierre Boquet Echos du monde 2011 ;
  • 9’45 Il gorilla (le gorille) version italienne par Fabrizio De André 2006 in direzione ostinata e contrariaen  ;
  • 13’51 Brother Gorilla (le gorille) version anglaise par Jake Thackray ;
  • 16’40 Puta de tus (putain de toi) en occitan par Corne D’aur’oc ;
  • 20’41 Teneg Haan (le roi) en mongol  par Enkhjargal Dandarvaanchig Échos d’aujourd’hui 2013 ;
  • 25’43 Nine-and-a-half times (quatre vingt quinze pour cent) version anglaise de et par Graeme Allwright 1983 Allwright sings Brassens ;
  • 32’05 El Testamento (le testament) version espagnole de Philippe Pascal par Georges Brassens ;
  • 36’25 Testaman (le testament) en haïtien par Racine Mapou de Azor Echos d’aujourd’hui 2013 ;
  • 42’40 El beccamort  (le fossoyeur ) en italien par Nanni Svampa  ;
  • 44’50 A preghera (la prière) poème de Francis Jammes en corse par Canta U Populu Corsu Echos du Monde 2011 ;
  • 49’15 Mourir pour des idées en russe par Alexandre Avanessov Echos du monde 2011 ;
  • 53’53 Pobre martin (pauvre martin) en espagnol par Paco Ibañezbrassens echos d'aujourd'hui

Émission 2

  • La pata de juana (la cane de jeanne) version espagnole paroles de Philippe Pascal par Brassens ;
  • 3’20 La juana (jeanne) version colombienne par Grupo Canalon de Timbiqui / Échos d’aujourd’hui 2013 ;
  • 8’54 Song for the countryman (chanson pour l’auvergnat) en anglais par Pierre de Gaillande 2010 ;
  • 13’39 Les amoureux des bancs publics en japonais par Koshiji Fubuki / Brassens échos du monde 2011 ;
  • 16’15  Junge Paare auf bänken (les amoureux des bancs publics) en allemand par Franz Josef Degenhardt ;
  • 21’23  La bella y el manantial (dans l’eau de la claire fontaine) en espagnol par Yuri Buenaventura ;
  • 25’00 A l’ombre du coeur de ma mie en burkinais/malien par Debademba Abdoulaye Traoure (burkina) et Mohamed Diaby (mali) / Echos du monde 2011 ;
  • 28’53 O nao pedido de casamento (la non demande en mariage) en brésilien  par Rodrigo Amarante / Echos d’aujourdhui 2013 ;
  • 35’10 Les passantes version instrumentale par La banda municipal de Santiago de Cuba / Échos du monde 2011 ;
  • 38’52  The passers-by (les passantes) poème d’Antoine Pol en anglais par Jehro ;
  • 44’15 L’umbrella (le parapluie) en italien par Nanni Svampa ;
  • 46’50  Lo temps compta per une peta (le temps ne fait rien à l’affaire) en occitan par Corne d’aur’oc ;
  • 49’28 Saturne en polonais par Justyna Bacz / Brassens échos du monde 2011 ;
  • 54’33 Buddies first all (les copains d’abord) en anglais par Graeme Allwright / Allwrignht Sings Brassens

Paul Sud • 9 août 2016


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *